Les programmes d'affiliation sont également appelés programmes associés et il s'agit d'un accord entre un annonceur et un éditeur. Par exemple, si j'ai créé un logiciel et quand on fait   la promotion et la vente de ce logiciel  via mon blog,  je peux également générer des revenus supplémentaires en invitant mes lecteurs de mon  blog à le promouvoir en échange d'une commission.


Moolineo. Il a été créé début 2015 et est très en vogue. Pour ma part, ce site m’a permis de gagner 23 euros extras. Permet également de gagner de l’argent facilement avec des offres rémunérées, du cashback, et des tests de produits. Des concours sont souvent organisés pour accroître les possibilités de gains. Et enfin, le parrainage est vraiment avantageux.
With possibly the most transparent affiliate network online, we give affiliates access to stats no other program dare, including earning data, conversion stats, demographic information and seasonality trends. With ethics and consumer protection being high on the agenda, you can rest assured when working with MoreNiche you are working with an honest, trustworthy and transparent company.
Attention cependant: dans ce métier, il existe de nombreuses arnaques. Ventes pyramidales, kits de démarrage que vous devez payer une fortune, incitation importante au recrutement… Mon conseil? Ne rejoignez que les sociétés qui ne vous obligent pas à acheter les produits avant d’essayer de les vendre. Sinon, le risque de vente pyramidale est bien trop élevé.
Earning income via Target affiliates, however, requires a bit of work. Cookies expire in just seven days, and commissions can be as low as just one percent, so you’ll need to be operating a high-traffic website in order to make serious cash with this program. But with Target’s much-beloved brand reputation and vast catalog, relevant product links can be a big earner for established influencers.
Merci les gars! J’espère que cette liste sera utile. Je vais être honnête avec vous, je n’avais aucune idée dans quoi je m’embarquais avant d’écrire ce billet. J’ai réalisé qu’il y avait beaauuuuuucoup plus de plateformes d’affiliation que je ne le croyais. Le marketing d’affiliation est répandu plus qu’on le croit (et c’est très bien). J’ai fait mon possible pour ne pas oublier les réseaux les plus populaires.

Répondre à des sondages rémunérés? Je vous recommande entre autres Isay 🇫🇷 (qui a une jolie interface et paie de manière très fiable mais attention: si vous êtes une femme de 16 à 34 ans, Isay France ne marche pas, allez plutôt voir les sites suivants comme O’Pignon ou Toluna . Mais aussi : O’Pignon Marketing qui en ce moment vous paie jusque 3 euros par sondage si vous avez entre 18 et 34 ans (en France). Et évidemment Toluna 🇫🇷 (qui vous permet d’échanger vos gains contre des chèques-cadeaux) , ainsi que GreenPanthera, qui vous offre 4 euros lors de votre inscription. Plutôt bien non?
Non mais Nico, j’ai rien à enseigner… On a tous quelquechose à enseigner, à partager avec d’autres, ça peut être un savoir ou une aptitude. Vraiment. Et y a forcément quelqu’un pas loin qui a besoin d’apprendre cela. Vous ne me croyez pas? Allez voir sur ce long article où je vous explique comment donner des cours particuliers, je vous promets que vous aurez envie de vous inscrire après ça (en plus, je vous ai fait une petite vidéo pour vous montrer ce qu’est Superprof).
Avant même qu’internet soit accessible au grand public, qui étaient les marketeurs affiliés? Existaient-ils? Avant l’arrivée du Web, les marketeurs affiliés étaient appelés vendeurs et ces derniers étaient membres des réseaux marketing multiniveaux (MLM – Multi Level Marketing). À l’époque où tout le monde était intéressé par l’idée d’un aspirateur et des produits nettoyants révolutionnaires dans son foyer, les réseaux mercatique étaient très actifs. Ces réseaux étaient formés de vendeurs qui étaient payés à la commission pour les produits qu’ils vendaient. Un vendeur pouvait aussi être récompensé lorsqu’il recrutait de nouveaux vendeurs et que ceux-ci établissaient des ventes du produit ou service en question. Généralement, c’était l’entreprise qui produisait le bien ou le service qui employait les vendeurs.
×