Unfortunately, the 2Checkout dashboard is a bit limited in scope, making it difficult to get any metrics on conversion rates or even sorting by commission payouts. The workaround is to go to the Avangate store, which does list their best-selling products, and then search for these on the affiliate dashboard. That being said, 2Checkout does offer products from more than 4,000 different vendors, making it the leading affiliate network for software and digital products.

Affiliate marketing is commonly confused with referral marketing, as both forms of marketing use third parties to drive sales to the retailer. The two forms of marketing are differentiated, however, in how they drive sales, where affiliate marketing relies purely on financial motivations, while referral marketing relies more on trust and personal relationships.[citation needed]
As search engines have become more prominent, some affiliate marketers have shifted from sending e-mail spam to creating automatically generated web pages that often contain product data feeds provided by merchants. The goal of such web pages is to manipulate the relevancy or prominence of resources indexed by a search engine, also known as spamdexing. Each page can be targeted to a different niche market through the use of specific keywords, with the result being a skewed form of search engine optimization.
Le principe? vous rentabilisez vos équipements domestiques volumineux ou onéreux de type machine à laver, four, imprimante en les louants à ceux n’ayant pas la place ou l’argent d’en faire l’acquisition personnelle. Dans tous les cas, la location se fait directement au domicile du propriétaire permettant de superviser l’utilisation de l’équipement loué : pas de logistique compliquée, pas de risque de vol, de casse, etc.
Forms of new media have also diversified how companies, brands, and ad networks serve ads to visitors. For instance, YouTube allows video-makers to embed advertisements through Google's affiliate network.[22][23] New developments have made it more difficult for unscrupulous affiliates to make money. Emerging black sheep are detected and made known to the affiliate marketing community with much greater speed and efficiency.[citation needed]

RevenueWire est une entreprise canadienne qui a vu le jour en 2007. RevenueWire semble être une excellente plateforme d’affiliation pour les éditeurs qui veulent promouvoir des logiciels. RevenueWire a de très bonnes critiques sur internet (souvent 4 sur 5). Puisque la plupart des produits des annonceurs de RevenueWire sont virtuels (logiciels), les coûts de production sont inexistants, donc les marges de profits sont élevées pour les annonceurs. Donc, les éditeurs pourront en bénéficier en gagnant jusqu’à 75 % de commission sur les produits vendus. Voici quelques-uns des produits trouvés sur RevenueWire: Spyware Doctor, Registry Mechanic, Outlook PST Repair, AdAware Plus, etc..


Shopify has three different account types as well as standalone third-party products like themes and apps. Commissions are paid for sales of any of these products, including users who sign up for a 14-day free trial and then convert to a paid account. Shopify also has a wide range of blog posts, webinars, and video tutorials that can be linked to with the standard commission paid on any sales that are generated.
Canadian Sponsors est une entreprise canadienne qui a été fondée en 2005. Canadian Sponsors est un réseau d’affiliation en marketing pour les Canadiens. Il a une centaine de programmes disponibles pour les éditeurs qui veulent en faire la promotion. Pour les annonceurs, Canadian Sponsors offre aussi un service d’organisation de campagnes publicitaires spécialisées.
Vous n'avez jamais créé de boutique en ligne, et vous pensez que c'est compliqué ? N'hésitez pas à essayer Shopify, qui permet à n'importe quel débutant de créer rapidement son premier site e-commerce. Vous pourrez facilement mettre en place des paiements par Paypal, afin d'alimenter automatiquement votre compte à chaque fois qu'une vente aura été réalisée.

Attention cependant: dans ce métier, il existe de nombreuses arnaques. Ventes pyramidales, kits de démarrage que vous devez payer une fortune, incitation importante au recrutement… Mon conseil? Ne rejoignez que les sociétés qui ne vous obligent pas à acheter les produits avant d’essayer de les vendre. Sinon, le risque de vente pyramidale est bien trop élevé.
Pour de plus en plus de gens, l’immobilier est devenu une source de revenu importante… Voire la seule. Certaines personnes laissent tout tomber pour se consacrer entièrement à leur parc immobilier. Ils ne sont pas agents immobiliers, ce sont juste de petits malins qui savent dénicher les bonnes affaires, les acheter à un prix rabaissé et qui obtiennent dès le premier mois un loyer qui couvre le prêt, les honoraires du notaire et les réparations éventuelles.
Pour les nouveaux affiliés qui désirent s’aventurer, vous verrez que pour certains programmes de différents réseaux, vous devrez vous inscrire et attendre une confirmation d’admission au programme avant de commencer. J’imagine qu’on vérifie les informations personnelles soumises et le site internet de l’éditeur pour s’assurer de recruter les bons affiliés.

Contrairement aux idées reçues, vous pouvez parfois être rémunéré pour tester les produits et recevoir des échantillons chez vous. Même si la plupart des opportunités vont vous permettre de recevoir des échantillons gratuits chez vous (ce qui est déjà vraiment bien, avouons-le), si vous vous inscrivez sur les bons sites (comme Tester des produits), vous pourrez en plus gagner des chèques-cadeaux Amazon ou Carrefour après avoir testé un produit.


Avant même qu’internet soit accessible au grand public, qui étaient les marketeurs affiliés? Existaient-ils? Avant l’arrivée du Web, les marketeurs affiliés étaient appelés vendeurs et ces derniers étaient membres des réseaux marketing multiniveaux (MLM – Multi Level Marketing). À l’époque où tout le monde était intéressé par l’idée d’un aspirateur et des produits nettoyants révolutionnaires dans son foyer, les réseaux mercatique étaient très actifs. Ces réseaux étaient formés de vendeurs qui étaient payés à la commission pour les produits qu’ils vendaient. Un vendeur pouvait aussi être récompensé lorsqu’il recrutait de nouveaux vendeurs et que ceux-ci établissaient des ventes du produit ou service en question. Généralement, c’était l’entreprise qui produisait le bien ou le service qui employait les vendeurs.
×