Cost per action/sale methods require that referred visitors do more than visit the advertiser's website before the affiliate receives a commission. The advertiser must convert that visitor first. It is in the best interest of the affiliate to send the most closely targeted traffic to the advertiser as possible to increase the chance of a conversion. The risk and loss are shared between the affiliate and the advertiser.
Aujourd’hui, les biens les plus vendus à l’aide des plateformes d’affiliations sont les produits électroniques (logiciels, livrels, etc) et les livres, mais je crois que dans le futur, nous verrons de plus en plus de publicités pour des produits physiques (exemple: un vélo, un ordinateur, des outils, etc). Je dirais même que les lecteurs d’un blogue sur la course à pied auraient un avantage à être exposé à des pubs de chaussures et de vêtements sport, plutôt qu’à une annonce du ebook : “Comment faire de l’argent sur internet”.

Affiliates discussed the issues in Internet forums and began to organize their efforts. They believed that the best way to address the problem was to discourage merchants from advertising via adware. Merchants that were either indifferent to or supportive of adware were exposed by affiliates, thus damaging those merchants' reputations and tarnishing their affiliate marketing efforts. Many affiliates either terminated the use of such merchants or switched to a competitor's affiliate program. Eventually, affiliate networks were also forced by merchants and affiliates to take a stand and ban certain adware publishers from their network. The result was Code of Conduct by Commission Junction/beFree and Performics,[35] LinkShare's Anti-Predatory Advertising Addendum,[36] and ShareASale's complete ban of software applications as a medium for affiliates to promote advertiser offers.[37] Regardless of the progress made, adware continues to be an issue, as demonstrated by the class action lawsuit against ValueClick and its daughter company Commission Junction filed on April 20, 2007.[38]

Le cash back consiste tout simplement à se faire rembourser une partie de ses achats en ligne. Pour cela, vous vous inscrivez sur un site de cash back, par exemple eBuyClub (ce lien vous permet de gagner 5 euros de bienvenue) et iGraal (ce lien affilié vous permet d’obtenir un cadeau de bienvenue de 10 euros), et vous installez la barre de shopping sur votre navigateur Internet. Ensuite, lorsque vous ferez votre achat sur Pixmania ou Rue Du Commerce, vous aurez automatiquement un crédit sur votre compte iGraal. En général, le crédit reversé se situe entre 3% et 40% du montant de l’achat, mais j’ai déjà vu des cashbacks à 50%.


Horyzon Media Clics est une société indépendante commercialement, mais utilise la technologie fiable et reconnue de TradeDoubler pour administrer ses campagnes. Son activité principale est le CPC (Cost Per Click) mais Horyzon Clics propose également des programmes d’affiliation avec des programmes au lead (inscription à des formulaires ou autres) et des programmes de paiements à la vente. Horyzon Media Clics a 8500 sites paternaires, 4 millions de clics par mois et 2 milliards d’affichages par mois.
Affiliate marketing currently lacks industry standards for training and certification. There are some training courses and seminars that result in certifications; however, the acceptance of such certifications is mostly due to the reputation of the individual or company issuing the certification. Affiliate marketing is not commonly taught in universities, and only a few college instructors work with Internet marketers to introduce the subject to students majoring in marketing.[41]
Si vous ne savez pas qui sont Norman et Cyprien, vous venez probablement d’une autre planète. Ces deux jeunes hommes se sont mis devant leurs caméras respectives et se sont filmés en train de commenter l’idiotie des gens ou l’actualité, sur un ton évidemment humoristique voire cynique. Et comme Youtube est gentil, ils se sont vus proposer un partenariat qui leur permet de remporter environ 1 euro pour 1000 vues.

Certaines entreprises peuvent vous payer pour contribuer à la diffusion de leurs produits. C’est le cas de iMiniMi par exemple qui vous propose de faire connaître l’application iMiniMi auprès de vos commerces locaux. Ce système est original car en échange de ce parrainage, ce n’est pas une fois mais tous les mois que vous recevrez un paiement équivalant à un tiers de l’abonnement du commerçant, pour chaque commerçant inscrits, tant qu’il paye son abonnement !
Outre l’argent que vous gagnez, vous aidez les entreprises à connaître les tendances du marché et à proposer des produits ciblés. Si vous ne savez pas sur quel site vous inscrire pour répondre à des sondages et gagner de l’argent en ligne, ne vous en fait pas. J’ai préparé une liste de site sérieux qui paye vraiment et qui ont déjà fait leurs preuves sur internet. Il s’agit de :
Education occurs most often in "real life" by becoming involved and learning the details as time progresses. Although there are several books on the topic, some so-called "how-to" or "silver bullet" books instruct readers to manipulate holes in the Google algorithm, which can quickly become out of date,[41] or suggest strategies no longer endorsed or permitted by advertisers.[42]

Affiliate marketing is commonly confused with referral marketing, as both forms of marketing use third parties to drive sales to the retailer. The two forms of marketing are differentiated, however, in how they drive sales, where affiliate marketing relies purely on financial motivations, while referral marketing relies more on trust and personal relationships.[citation needed]
ShareAsale.com est une entreprise américaine qui a vu le jour en avril 2000.  Sur le site internet, les éditeurs (affiliés) peuvent naviguer par types de programmes, par catégories de biens/services ou en cherchant pour les nouveaux annonceurs inscrits. Comme sur les autres plateformes d’affiliation, en tant qu’éditeur, vous choisissez vous-mêmes les annonceurs avec qui vous aimeriez travailler. Environ 2500 annonceurs sont enregistrés sur la plateforme ShareASale, vous n’avez que l’embarras du choix. On dit que ShareASale a un service à la clientèle exceptionnel. Avec le temps, la compagnie s’est bâti une très bonne réputation et une clientèle loyale. Le monde de l’affiliation en marketing s’élargit de plus en plus et on dit que ShareASale gagne beaucoup en popularité. Tous les mois, des dizaines d’entreprises s’ajoutent à la liste des annonceurs. Ce qui est avantageux pour les annonceurs, c’est que les coûts d’accès à la plateforme d’affiliation sont plus bas que plusieurs autres compétiteurs.  Pour accéder à la plateforme, l’annonceur devra débourser 550 $, en plus les frais de transactions qui sont de 20 % du prix de la vente. Si l’annonceur ne génère pas un minimum de 25 $/mois en frais payés à ShareASale, le compte de l’annonceur devra payer la différence.
D’ailleurs, je vous recommande fortement la formation “Gagner 1000 euros grâce aux micro-services, en 2 heures par jour, depuis chez vous“. Je l’ai testée (mon test se trouve dans cet article) et elle peut vraiment vous permettre de changer vos finances… Même si vous pensez n’avoir aucune compétence à promouvoir sur ce genre de site, l’article vous démontre que n’importe quel type de service de 5euros peut vous permettre de vous faire un joli complément de revenu. Par exemple, si vous aimez écrire, vous pourriez devenir rédacteur web ou même écrire et publier un livre en auto-édition.

Although it has a dynamic and well-designed website, PeerFly has a limited range of offers at any given time (around 8,000). On the upside, it does offer good commission/payout rates, lots of FAQs and educational information, and regular contests and reward programs that can substantially increase your bottom line. Based on online customer reviews, Peerfly enjoys a very high reputation amongst participating affiliates.
Awin est un exemple de ce type de plate-forme. La société fournit une technologie qui aide à relever les défis du secteur, tels que le suivi par des tiers, le suivi de l'éclairage de données, l'attribution et la mise en service avancée. Ces types de données n'étaient pas disponibles il y a des années, mais avec les nouvelles avancées technologiques, vous pouvez identifier ce qui fonctionne, ainsi que quand et pourquoi. C’est non seulement utile pour le programme d’affiliation, mais aussi pour savoir ce qui fonctionne afin que vous puissiez appliquer ces connaissances à différents canaux de vente.
In 1994, Tobin launched a beta version of PC Flowers & Gifts on the Internet in cooperation with IBM, who owned half of Prodigy.[10] By 1995 PC Flowers & Gifts had launched a commercial version of the website and had 2,600 affiliate marketing partners on the World Wide Web. Tobin applied for a patent on tracking and affiliate marketing on January 22, 1996, and was issued U.S. Patent number 6,141,666 on Oct 31, 2000. Tobin also received Japanese Patent number 4021941 on Oct 5, 2007, and U.S. Patent number 7,505,913 on Mar 17, 2009, for affiliate marketing and tracking.[11] In July 1998 PC Flowers and Gifts merged with Fingerhut and Federated Department Stores.[12]
Imaginez un système totalement portable que vous pourriez relier à votre site internet de bijoux uniques et fabriqués à la main. Dès qu’un marketeur d’affiliation aura trouvé un acheteur pour vos bijoux fait à la main, le système enregistrerait la transaction, payerait le marketeur via Paypal, vous payerait vous-mêmes, vous enverrait un courriel pour vous signaler d’envoyer le produit à l’adresse de l’acheteur. Plus de besoins de payer pour un service de plateforme d’affiliation.
×